15 avr. 2018

{ Belle découverte } Street Art City à Lurcy-Lévis : Laboratoire d'expérimentation artistique

Fin mars, à l'occasion d'une visite organisée avec Allier Tourisme et en tant qu'ambassadrice de l'Allier, j'ai eu le grand plaisir de découvrir le site dont on parle tant, le Street Art City à Lurcy-Lévis.

J'ai toujours eu une sensibilité pour les courants artistiques en général, mes maigres souvenirs de cours d'arts plastiques entre autres, m'ont aidé à développer ce sens et surtout m'ont permis d'acquérir une ouverture d'esprit quand je regarde toute forme d'expression artistique.

Je ne suis pas experte en art, mais je souhaite juste vous parler ici de cette belle découverte si proche de chez moi et vous donner mon ressenti sur ce lieu si atypique.



Venir au Street Art city, c'est ...
Etre prêt à se poser des questions.
Etre prêt à rentrer dans une autre dimension, une galerie à ciel ouvert, une toile géante, originale et captivante, un haut lieu de création livré aux artistes du monde entier.

Imaginez ...
10 ha, 
13 batiments,
7000 m2 construits,
22000 m2 de murs et façades.
Prêts à recevoir une inspiration sans limite, une liberté d'expression totale, une immersion au coeur du courant artistique contemporain appelé Street Art ou Urban Art.

Casser les codes et faire confiance  ...
On est habitué à assimiler le street art à une forme d'expression réalisée dans les rues, sur des murs, sur des trains, dans des endroits parfois interdits au public.
Ce sont souvent des artistes qui ont des talents fous mais sont souvent obligés de se cacher pour s'exprimer. Leur activité d'intervention urbaine reste parfois plus ou moins légale. D'ailleurs, ce courant artistique est né du tag, de la revendication. C'est une forme d'expression éphémère vu par un large public.


Ici, le site de Lurcy-Levis, ancien centre de formation des PTT laissé à l'abandon depuis 1992 et racheté en 2003, permet une liberté totale d'expression et accueille les artistes en "résidence tremplin". Rien n'est imposé. Le seul contrat entre l'artiste et les propriétaires des lieux est de ne pratiquer aucune violence et aucune vulgarité dans le résultat de l'oeuvre finale.
Un support référencé, c'est à dire un spot, est attribué à l'artiste choisi. Celui-ci réside sur place durant une à trois semaines. L'ensemble du matériel (peintures, aérosols, échafaudage, nacelle ...) lui est fourni permettant des conditions idéales à l'expression de son talent.
Il peut créer et aller au pus profond de son inspiration.

Aujourd'hui, c'est plus de 800 artistes du monde entier qui souhaitent venir en résidence ici, comme nous l'a confié Gilles Iniesta, propriétaire des lieux et guide passionné pour notre visite.
On parle même de Villa Médicis du Street Art. Cette année, 75 à 80 artistes seront accueillis et dévoileront leur talent sans bridage créatif tant sur les façades extérieures des bâtiments, que dans une chambre de l'Hotel 128, ou encore dans des galeries appropriées.


Locomotive - SANE 2

Des techniques d'exécution et des styles en tout genre
Pour travailler avec une vraie démarche artistique et socioculturelle, chaque artiste apporte un message à son oeuvre en utilisant des techniques et des styles différents.
Ils ne s'expriment pas de la même manière, ils n'utilisent pas tous le même matériel. Vous reconnaitrez des techniques diversifiées comme le graffiti, le pochoir, la mosaïque, l'affiche, le collage.
Aussi, les styles sont différents et propres à chacun. Certains spots sont hyperréalistes, d'autres abstraits, figuratifs. On peut reconnaitre des images, des signatures, des "blazes".


La Belle et la Bête - COSTWO
TAREK
La diversité des supports
Le choix des spots implique des supports différents.
Sur de l'enduit, du fibro-ciment, du plâtre, du béton, du métal, du bois ...
Sur des murs, des plafonds, au sol, sur des véhicules, des toiles classiques,
Sur des supports plats ou en relief, ou encore sous forme de sculpture,
En intérieur, en extérieur,
Un terrain de jeu idéal pour laisser libre-court à la création.

La notion de remise en question du support se révèle très souvent dans l'Hotel 128.
Je me suis souvent mettre posée la question : où s'arrête l'oeuvre ?
Par exemple, dans la chambre n°9, ISH dans "L'Espoir" expose une peinture sur toile classique. Par contre, il continue de peindre sur les murs autour, sur le plafond, les interrupteurs, comme s'il continue son dessin hors de la toile. L'ensemble entier devient l'oeuvre. Imaginez ... la toile en question est vendue, pensez vous que l'artiste a peint derrière sa toile ? Je suis sure que certains visiteurs ont essayé de regarder si le mur était peint dessous la toile ...



La place du spectateur
En parcourant le site, vous serez happés dans cet univers si particulier.
Et je pense que tout ce qui fait la force de ce lieu si surprenant, c'est qu'il permet au spectateur de se poser des questions.
L'artiste interpelle le spectateur en permanence. Il joue avec lui, le défie, le dérange même parfois, notamment dans certaines chambres de l'Hotel 128 ... 

D'abord sur les façades extérieures des bâtiments.

   Certains oeuvres sont gigantesques. Par exemple, l'"Alpha Omèga Wall" du talentueux SNAKE fige le spectateur sur le pignon l'ouest de l'Hotel 128, un des plus grands murs du site. Notez le réalisme du regard, des cheveux mélés aux couleurs acidulées et interpellantes du visage.
Ce regard vous suit de près, de loin, aux angles d'autres bâtiments. 

SNAKE - SANE2
ALANIZ - KELKIN - TED NOMAD

   D'autres spots sont tout aussi fascinants et captivants. Allez vous balader sous l'appenti en fond de site ... Et si vous rencontriez "Alice aux pays des merveilles" ... Oeuvre hallucinante et hyperréaliste de ZESO et BK FOXX. Installez-vous et observez les détails impressionnants.
Je me suis sentie transportée, émue. Chacun trouve le message qu'il veut comprendre mais des spots comme celui-ci ne peuvent pas nous laisser indifférents sur l'art en général.

ZESO - BK FOXX
JORIS
Et puis à l'intérieur des bâtiments et notamment dans l'Hotel 128.
Imaginez un bâtiment de 4 étages, comprenant 128 chambres délabrées, tout simplement appelé Hotel 128. Ce lieu laisse le visiteur sans voix. Il avance avec sa lampe frontale, s'interroge, s'étonne et même ... ne semble guère rassuré ...
Il faut qu'il gagne la confiance du lieu. Pas évident. Il va devoir trouver des réponses, laisser de coté ses préjugés, se prendre au jeu de la découverte dans ce laboratoire expérimental.
La diversité d'expression est bluffante.
On aime. On n'aime pas. Mais finalement, ce n'est pas la question. Chacun y trouve son compte. On pousse les portes, on ouvre parfois la fenêtre, on suit les instructions des artistes.
Par exemple, dans la chambre hypnotisante orchestrée par KELKIN, celui-ci invite même le spectateur à répondre à un questionnaire. J'ai adoré.

Chambre n°020 Hotel 128 - KELKIN
Chambre n°021 Hotel 128 - SERTY 31

Happening Performance
On parle de performance quand l'artiste créé son oeuvre devant le spectateur et de happening quand en plus, il le fait participer. C'est une intervention artistique, une représentation spontanée où le public devient intervenant dans la conception de l'oeuvre.

Alors voilà lors de notre visite, nous avons eu la chance de rencontrer KELKIN et ZESO qui étaient justement en pleine créativité. Quelle chance de les voir performer devant nous !

ZESO était en train de customiser la voiture des Iraidistibles, un éventail de camaïeu de couleurs en bombes MTN 94 à sa portée ...
Son site : www.zesoart.com
Son IG : @zesoner


KELKIN quant à lui, imperturbable avec son marqueur noir, partit pour rendre cette vache follement hypnotisée de labyrinthes artistiques.
La collection Miroirs de lames à vendre sur le site.
Son IG : @kelkin.klk




Alors, je me suis imaginée que finalement le lieu pourrait être parfait pour faire des happenings et qu'il en aurait fallu peu cette fois-ci pour que ces échanges entre nous, la team des ambassadeurs de l'Allier et les artistes en plein exercice créatif, soient transformés en happening au sens propre du terme. A bon entendeur ...


Repartie avec mon passeport dédicacé par Kelkin, et épatée par la découverte d'un tel site, je me bien promis de revenir accompagnés de mes enfants pour leur montrer aussi que notre campagne bourbonnaise peut les interpeller par son originalité.

Dédicace de KELKIN sur mon passeport
Le site de Street Art City : www.street-art-city.com
Ouvert au public tous les jours à partir du 30 mars 2018 et jusqu'au 4 novembre de 11h à 19h.
Aussi sur IGFB et YouTube




Merci encore à Allier Tourisme et Street Art City pour cet après-midi riche en sensations.
Retrouvez aussi les articles d'autres ambassadrices de l'allier qui ont suivi cette visite :

30 mars 2018

⎨anniversaire enfant thème safari⎬Partie 3 : Le gâteau girafe

Quand mon fils m'a demandé de lui organiser un anniversaire sur le thème safari, j'avoue avoir eu immédiatement plein d'idées déco ; par contre, pour le gâteau ... ??? Ben, le néant.

Quelques recherches plus tard, le miracle de la recette magique est arrivé !

LE GATEAU GIRAFE

En effet, j'ai testé ce gâteau en réalisant les recettes trouvées ici,  ou encore . La version test m'a bluffée. Le biscuit reste miraculeusement facile à réaliser et fait son effet au démoulage. Vraiment.

Voici la recette :
Ingrédients biscuit
4 oeufs (on sépare les jaunes des blancs)
2 blancs d'oeufs
150g de sucre
100 g de farine tamisée
3 cuillères à soupe de cacao amer
1 pincée de sel

Ingrédients ganache
100 g de crème liquide
200 g de chocolat dessert (j'ai choisi du chocolat noir)

1ère étape : Préparation de la ganache
On fait bouillir la crème.
Lorsqu'elle est bien chaude, on la verse sur le chocolat concassé.
On remue bien, puis on verse dans un bol qu'on laisse au frais pendant facilement 2 heures.

2ème étape : Préparation du biscuit
Le four est préchauffé à 180°.
On fouette les jaunes d'oeufs avec le sucre en poudre pour que le mélange blanchisse. On ajoute la farine, et on mélange bien. 
On monte les 6 blancs en neige avec une pincée de sel et on ajoute un 1/4 des blancs au mélange en remuant vivement pour "détendre la pâte" puis on ajoute le reste des blancs délicatement avec une maryse en soulevant de bas en haut.
On prélève deux ou trois cuillères de cette préparation, et on les met dans une poche à douille.
On réalise des formes aléatoires sur une feuille de papier sulfurisé ou sur une plaque de cuisson en silicone afin de former le décor "girafe". Les traits doivent être assez épais. 
On cuit 2 minutes au four à 180°. 
Important : Le biscuit doit rester très très clair et être juste souple sous le doigt. 
On ajoute dans la pâte restante 3 cuillères à soupe de cacao amer, on mélange délicatement avec la maryse. On verse la pâte chocolatée sur la plaque où l'on a dessiné et cuit les motifs clairs, on répartit délicatement la pâte avec une spatule et on enfourne pendant 8 minutes environ. 
On sort le biscuit du four, on le retourne sur un linge humide, et on le démoule très délicatement. 
On roule ensuite le biscuit dans un autre linge humide de façon à avoir le dessin sur l'extérieur. Lorsque la ganache est suffisamment refroidie et épaisse, on la répartit sur le biscuit déroulé très délicatement en faisant attention de ne pas salir le décor et on roule à nouveau celui-ci. On entaille les extrémités proprement.
On filme et on laisse au frais au moins 4 heures.
Le gateau a fait son effet. Et ils en n'ont fait qu'une bouchée !
Vous pouvez retrouver l'article concernant la déco de table sur le thème safari ici et l'article sur les invitations pour les copains ici.

5 mars 2018

⎨anniversaire enfant thème safari⎬Partie 2 : La déco de table


Pour faire suite à l'article précédent concernant les cartons d'invitation lion, je vous donne des idées aujourd'hui pour une déco de table d'anniversaire enfants thème safari.


Pour la déco de la pièce :

Créer une ambiance dans nos pièces à vivre de la maison, n'est pas toujours facile je trouve. Souvent on s'arrête à la déco de table. Ici, j'avais envie de prolonger l'idée avec quelques touches décoratives simples mais qui donnent le ton. J'ai choisi d'accrocher au mur des masques d'animaux (ici et ) et de réaliser un énorme bouquet de ballons aux motifs appropriés.


Pour la déco de table :

J'ai sélectionné des couleurs conductrices et j'ai assemblé les éléments en fonction de celles-ci.
- assiettes grises / cuillères bois / gobelets kraft / nappe papier marron / serviettes motif girafe
- les sets de table : je les ai imprimé  sur un format papier A3 avec un motif zèbre.
- le chemin de table : ha ha ... en tant que grands fans de playmobil, comment ne pas résister à dresser un chemin de table avec des animaux playmo ...


Chaque convive est reparti avec un masque et un ballon. 
Pour le prochain article, je vous parlerai du gâteau que j'ai confectionné pour l'occasion : un gâteau girafe qui a fait son effet !